Qui sommes-nous ?

Numapresse est un projet de recherche scientifique piloté par Marie-Ève Thérenty, professeur au RIRRA21 de l’université Paul-Valéry Montpellier 3. Il s’appuie sur un bureau constitué de Pierre-Carl Langlais, post-doctorant ; Guillaume Pinson, professeur au département des littératures de l’université Laval (Québec) ; Julien Schuh, maître de conférences à l’université Paris Nanterre (CSLF) et membre de l’institut universitaire de France.

L’équipe est composée de Paul Aron (Université libre de Bruxelles), René Audet (Université Laval, Québec), Olivier Bara (IHRIM, Université Lyon 2), Claire Barel-Moisan (IHRIM, CNRS), Mylène Bédard ((Université Laval, Québec), Claire Blandin (Paris 13), Juliette Charbonneaux (Gripic, Celsa Paris-Sorbonne), Marie-Astrid Charlier (RIRRA21, Université Paul Valéry Montpellier 3), Sascha Diwersy (Praxiling, Université Paul Valéry Montpellier 3), Stéphanie Dord-Crouslé (IHRIM, CNRS), Claire Ducournau (RIRRA21, Université Paul Valéry Montpellier 3), Dominique Kalifa (CRHXIX, Université Paris Panthéon Sorbonne), Pierre-Marie Héron (RIRRA21, Université Paul Valéry Montpellier 3), Florence Le Cam (Université libre de Bruxelles), Isabelle Meuret ((Université libre de Bruxelles), Valérie Jeanne-Perrier (Gripic, Celsa Paris-Sorbonne), Matthieu Letourneux (CSLF, Paris Nanterre), Laurent Martin (Paris III), Sarah Mombert (IHRIM, ENS Lyon), Denis Ruellan (Gripic, Celsa Paris-Sorbonne), Richard Saint-Gelais (Université Laval, Québec), Corinne Saminadayar-Perrin (RIRRA21, Université Paul Valéry Montpellier 3), Myriam Tsikounas (CRHXIX, Université Paris Panthéon Sorbonne), Alain Vaillant (CSLF, Paris-Nanterre), Yoan Vérilhac (RIRRA21, Université de Nîmes), Adeline Wrona (Gripic, Celsa Paris-Sorbonne).

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils